Header_Le_Lab_HautsDeSeine

L'actualité des professionnels du tourisme et de l'innovation dans les Hauts-de-Seine

Retour sur l'Atelier territorial fluvial

En juin 2017, les Départements des Hauts-de-Seine et des Yvelines ont voté une stratégie de développement touristique commune pour la période 2017-2021. « Mettre la Seine et ses berges en tourisme » est l’une des priorités de cette stratégie interdépartementale. C'est dans ce cadre qu'un Atelier territorial dédié au tourisme fluvial a été organisé le 7 juin 2018.

 Les Hauts-de-Seine et les Yvelines ont décidé de conduire ensemble cet atelier territorial qui répond à la fois aux attentes de l’Association des Départements de l'Axe Seine et à celles de La stratégie touristique interdépartementale.

Réunissant pour la première fois les acteurs du tourisme fluvial et les décideurs publics (maires des communes, conseillers départementaux), l'atelier territorial Hauts-de-Seine/Yvelines s'est déroulé le 7 juin 2018 au Relais de la Malmaison **** à Rueil-Malmaison, il avait pour objectifs :

  • D’établir un état des lieux du tourisme fluvial sur le territoire ouest francilien;
  • De mettre en relation les communes riveraines, les acteurs du tourisme et les porteurs de projets publics et privés.

Les deux départements ont eu la volonté d’agir pour faire émerger des projets concrets sur leurs territoires. La réalisation de ces projets passe la volonté commune des décideurs publics, des maires des communes riveraines du fleuve et celle des opérateurs privés (croisiéristes, opérateurs de bateaux-promenades et de péniches évènements, plaisanciers, clubs de sports nautiques…).

Un colloque Tourisme fluvial à venir

La mise en œuvre de cet axe « tourisme fluvial », s’inscrit dans un cadre institutionnel plus large :

  • Le Contrat de plan interrégional Vallée de la Seine (2015-2020),
  • Le nouveau schéma directeur pour le développement de la croisière fluviale avec hébergement sur l’axe Seine par HAROPA et VNF
  • L'Association des Départements de l’Axe Seine (ADAS) qui fédère six départements :les Hauts-de-Seine, les Yvelines, le Val d’Oise, l’Eure, la Seine Maritime et le Calvados. L’Association des Départements de l'Axe Seine est présidée jusqu’à la fin de l’année 2018 par le Président Devedjian.

L’Association des Départements de l'Axe Seine organisera, à la fin de l’année 2018, un colloque sur le thème du tourisme fluvial. Et c'est donc en préambule du colloque que sont menés des « ateliers territoriaux » dans chacun des départements de l’Association.

Retour sur l'Atelier territorial Tourisme fluvial

Malgré le fort potentiel du tourisme fluvial, la mise en œuvre sur le territoire de l'ouest francilien est complexe. Des freins techniques, réglementaires, économiques apparaissent.

Cette journée a permis de faire le point sur ces freins et d’envisager des pistes de résolution.

L'atelier Tourisme fluvial

Aurélie Taquillain, Conseillère départementale des Hauts-de-Seine, déléguée au Tourisme et Madame Joséphine Kollmannsberger, Vice-Présidente du Conseil départemental des Yvelines, déléguée au tourisme, à l’environnement et à la culture ont ouvert l'atelier en présentant respectivement les enjeux du tourisme fluvial, l'Association des Département de l'Axe Seine et ses actions, puis le premier axe de la stratégie touristique Hauts-de-Seine / Yvelines " Mettre la Seine en tourisme".

Les enjeux du tourisme fluvial sur le territoire de l'ouest francilien

François Houix, Chef du service promotion du transport fluvial Bassin de la Seine - Voies Navigables de France et Mariusz Wiecek, Directeur de l’agence Seine Aval de HAROPA – Ports de Paris ont abordé les sujets suivants :

  • La stratégie de VNF en matière de tourisme fluvial
  • L'accès des porteurs de projets au domaine public fluvial
  • Les chiffres-clés du tourisme fluvial dans les Hauts-de-Seine et dans les Yvelines
  • La stratégie VNF/Haropa pour le développement de la croisière fluviale sur la Seine aval.

Les dispositifs d'aide aux projets

Pour évoquer l'ensemble des aides destiné aux porteurs de projets touristiques, quatre intervenants se sont succédés.

Fabrice Moulin, Responsable Pôle aménagement et hébergement –CRT Paris Ile-de-France a présenté le Fonds régional pour le tourisme. Face aux difficultés que traverse le secteur, la Région aide les collectivités et les professionnels du tourisme dans de nombreux domaines. Les objectifs du fonds s’inscrivent dans une démarche pour une reprise forte et pérenne du tourisme en Ile-de-France en s’attachant à développer les actions suivantes :

  • Moderniser l’offre touristique et accélérer la transition numérique du secteur touristique
  • Soutenir la filière touristique par des actions de promotion et de communication en France et à l’étranger
  • Favoriser l’émergence d’une « région multilingue »
  • Renforcer la sécurité des sites et des parcours touristiques.

Frédéric Leroux, Délégué général-Paris Seine Normandie est intervenu sur la création d’un Club Croisières, préconisé par le nouveau schéma directeur pour le développement de la croisière fluviale (Haropa/VNF) afin de favoriser les échanges entre les opérateurs et les acteurs locaux.

Florian Lefebvre, Chargé de développement touristique –Département des Yvelines a évoqué le dispositif « Appel à projets en investissement touristique ». Le Département des Yvelines soutient financièrement les porteurs de projets touristiques participant :

  • - Au renouvellement de l'offre par l’implantation de nouveaux projets,
  • - A la qualification de l'existant dans un souci concurrentiel (amélioration des infrastructures, des moyens d'accueil, de l’accessibilité…).

Matthew Wendel, Chef de l’Unité Observation et Prospective – Département des Hauts-de-Seine a rappelé que le département ne propose pas de dispositif d’aide directe aux projets touristiques. Mais il peut soutenir des projets via les conventions qu’il établit avec les communes. Par ailleurs, il a réalisé de nombreux aménagements comme la requalification des berges, des espaces publics et de la voierie dans le cadre du projet « Vallée Rive Gauche » ou le long de la promenade bleue. Dans le cadre du Hackaton Tourisme, l’Unité Tourisme a apporté son expertise à  HappySeine. L’une de ses missions est aussi l’ingénierie de projets touristiques pour les  professionnels et les collectivités locales.

L'étude sur la comparaison internationale des bonnes pratiques dans le tourisme fluvial

Jean-Michel Grelet du Cabinet Grelet Conseil

La Direction générale des entreprises (DGE) et le Commissariat Général à l’Egalité des Territoires (CGET) ont étudié les meilleures pratiques internationales transposables en France en matière de tourisme fluvial. Une étude, confiée au Cabinet Grelet a été réalisée sur les activités et les retombées touristiques liées au fleuve. L’étude, qui repose sur l’examen de destinations variées (le Danube, le canal Rideau (Canada), le canal Göta (Suède), les lacs Mecklembourgeois (Allemagne) et le Mékong) identifie les meilleures pratiques observées à l’étranger. Elle apporte un éclairage sur les principales innovations mises en œuvre, notamment en termes de technologies utilisées, d’offre de services, d’intégration du numérique et de protection de l’environnement, une préoccupation forte des touristes fluviaux. Enfin, elle montre comment la concurrence étrangère a réussi à valoriser les atouts de la voie d’eau sur le plan touristique. L’étude propose enfin des recommandations pour enrichir l’offre fluviale française, la structurer et, par la création d’une marque, mieux la promouvoir.

Expériences de développement touristique sur le territoire de l’ouest francilien

L’objectif de cette table ronde était de présenter des expériences réussies de développement touristique dans les Hauts-de-Seine et dans les Yvelines. 

Pour les Hauts-de-Seine :

André Mancipoz, Conseiller départemental des Hauts-de-Seine, premier Maire-adjoint à la ville d'Asnières-sur-Seine est intervenu sur :

  • Le potentiel du tourisme fluvial pour la Ville d’Asnières et son rapport au fleuve;
  • La stratégie touristique de la ville;
  • Les projets réalisés et en cours de développement;
  • Le partenariat avec Marinov.

Charles-Henri Poillot , Président de Marinov, quant à lui a évoqué  les points suivants :

Retour sur l’historique de la délégation de service public Marinov/ VNF pour les ports Bas, Van Gogh et Sisley : enjeux, ambitions, premiers résultats. Il a également parlé de la vision de Suez sur la Seine, de l’attractivité du territoire et le tourisme : environnement, urbanisme, digital.

Bérengère Farcot, Happy Seine a présenté le projet HappySeine, lauréat du Hackathon Tourisme.

Pour les Yvelines : 

Pierre Guéneau - Péniche-restaurant Le Boucanier. Le Boucanier est l’unique bateau-restaurant des Yvelines, créé il y a 15 ans. Pierre Guéneau, dit le capitaine, est à l’initiative du projet. Depuis la création, de nombreux concerts et soirées thématiques se sont déroulés à bord, du mercredi au samedi.

Thierry Brosse, Directeur de Contraste, gestionnaire du Nautic Park. Le Nautic Park est un parc d'activités de loisirs nautiques situé sur la Seine, à Bougival, au coeur du pays des impressionnistes. Il permet à ses visiteurs de pratiquer des activités ludiques sur l'eau en famille, accessibles à tous, quel que soit l'âge (dès 3 ans). Le Nautic Park propose également des sorties thématiques en zodiaccomme le circuit des Impressionnistes ou un rallye nautique.

Tables rondes Atelier territorial Tourisme fluvial Hauts-de-Seine / Yvelines

Freins et opportunités de développement du tourisme fluvial dans l’ouest francilien

L’objectif de cette table ronde est de mettre en lumière l’intérêt de développer le tourisme fluvial sur les territoires Hauts-de-Seine/Yvelines et d’identifier les obstacles à un tel développement. Les différentes facettes du tourisme fluvial ont été abordées : croisières avec hébergement, plaisance, sports nautiques, animation des berges.

Léo Beilmann, Directeur des opérations – AGIS. AGIS est la première agence indépendante, spécialisée dans le conseil et l’assistance aux opérateurs internationaux de paquebots fluviaux, naviguant en France. AGIS intervient uniquement en qualité « d’agent » et n’est ni propriétaire de navire, ni intervenant dans l’affrètement, dans la vente ou dans la commercialisation des croisières. Alliant proximité géographique avec les unités en navigation, réactivité d’intervention et maîtrise linguistique (anglais et allemand), AGIS garantit une continuité de services entre les opérateurs internationaux et leurs équipages. Intervenant sur les bassins Rhône-Saône, Seine et Garonne, AGIS apporte aujourd’hui ses prestations à la majorité de la flotte étrangère, naviguant en France (27 paquebots sous contrat).

Eric Bachoffer, Directeur d’exploitation de la base nautique départementale, à Sèvres. Il a présenté le parc nautique départemental, les possibilités de location d’espaces, les différents évènements et les perspectives de développement.

François Banton, Président du Comité départemental d’aviron, Base nautique départementale, Sèvres. Il a présenté l’activité du Club d’aviron au sein de la base nautique et établit un lien entre sports nautiques et tourisme.

Gérald Simon, Délégué général Ile-de-France et Yves Thieffine – Trésorier pour la région Ile-de-France - Association Nationale des Plaisanciers en Eaux intérieures. Il a évoqué les forces/faiblesses de la plaisance à l’ouest de Paris en insistant sur la présence incontestable d'un patrimoine touristique le long de la Seine néanmoins, il a nuancé car l’accueil reste difficile pour la plaisance. 

Laurent Brosse, Conseiller départemental des Yvelines, Vice-Président de la Communauté urbaine GPS&O, Maire de Conflans-Sainte-Honorine. Conflans- Saint -Honorine se présente comme la  « capitale de la batellerie ». Le port de Conflans est le plus utilisé dans les Yvelines. Son usage est mixte : escale de transit, escale technique pour les croisiéristes, escales pour les croisières-promenade, point de départ de croisières organisées par la Ville et l'office du tourisme.

>> Découvrir l'Atelier territorial Tourisme fluvial en vidéo.

Articles les plus lus

Haut de page